close

Travaux

MaisonTravaux

Ramonage de la cheminée : à quelle fréquence dois-je le faire faire ?

La suie, le goudron et d’autres particules qui se sont accumulées sur les parois intérieures de la cheminée peuvent être éliminés par le ramonage, qui les retire de la cheminée. La santé, la sécurité et l’efficacité dépendent de cette opération.

Prendre des précautions pour éviter les intoxications

Si la cheminée n’est pas nettoyée régulièrement, l’accumulation de débris sur les parois de la cheminée peut entraîner l’obstruction du conduit. Si la fumée ne peut pas être évacuée efficacement de la structure, l’intoxication au monoxyde de carbone sera beaucoup plus probable.

L’entretien régulier de votre système de chauffage vous aidera à éviter cette situation potentiellement catastrophique.

Maintenir un environnement sûr

Un incendie peut également être déclenché par l’obstruction des conduits de fumée due à un manque d’entretien de la cheminée. Les feux de cheminée peuvent être provoqués par des débris qui se sont accumulés sur ses parois.

Préserver les ressources

Des ramonages réguliers à l’aide d’un ramoneur certifié permettent non seulement de réduire votre consommation de combustible, mais aussi d’optimiser les performances de votre système de chauffage.

Par conséquent, le fait de garder votre cheminée en bon état peut vous aider à économiser de l’argent sur vos dépenses d’électricité.

Le ramonage de la cheminée est-il un acte obligatoire ?

Dans certains cas, un arrêté préfectoral ou municipal oblige tous les occupants d’un immeuble à faire ramoner leur cheminée, même si aucune loi spécifique ne l’impose.

Il est possible que certaines restrictions varient d’un endroit à l’autre, en fonction du Règlement Sanitaire Départemental (RSD) (notamment concernant la fréquence de ramonage). Cependant, chaque RSD s’appuie sur le Règlement Sanitaire Départemental type (RSDT), qui stipule dans son article 31-6 que « les conduits intérieurs ou extérieurs, fixes ou amovibles, servant à l’évacuation des gaz de combustion doivent être entretenus, exploités et ramonés périodiquement en permanence afin d’assurer le bon fonctionnement des appareils et d’éviter les risques d’incendie ainsi que l’émission de gaz nocifs dans l’immeuble. »

Dois-je faire ramoner ma cheminée à un moment précis ?

Contrairement aux installations à combustibles solides, qui doivent être balayées deux fois par an (avant et pendant la période d’utilisation), les installations à combustibles gazeux ne nécessitent qu’un seul balayage par année civile.

Toutefois, en fonction de la nature de la tâche, la fréquence des visites peut différer d’un département à l’autre. Votre conseil municipal peut vous fournir des informations sur les règles applicables dans votre région.

Un service de balayage peut être exigé par votre fournisseur d’assurance sur une base annuelle. Assurez-vous que cela est stipulé dans votre contrat.

Propriétaire, résident : le ramonage est la responsabilité de qui ?

Il est essentiel de vérifier que les systèmes de chauffage d’un bien locatif correspondent aux normes en vigueur avant de signer le bail.

Une fois que le locataire a pris possession du bien, il est responsable de l’entretien régulier de la cheminéeet doit s’acquitter du paiement correspondant. Afin d’éviter cela, il est d’usage d’inclure le coût du service de ramonage dans les frais de location.

D’une manière générale, dans un immeuble en copropriété, le syndic est responsable des conduits communs, tandis que les locataires individuels sont responsables de leurs propres conduits individuels à l’intérieur de l’immeuble.

Chaque département peut également avoir ses propres règles et règlements. Pour connaître les règles locales, contactez le Règlement Sanitaire Départemental de votre commune.

S’occuper soi-même de sa cheminée

Si vous disposez de l’équipement adéquat, vous pouvez nettoyer votre cheminée à votre guise. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de faire contrôler votre installation par un professionnel. L’obtention du certificat de ramonage requis par la loi et par votre assureur est le seul moyen de l’obtenir en cas de sinistre.

Si les circonstances l’exigent, vous pouvez même être amené à travailler depuis le toit, ce qui peut être assez risqué. Avant de tenter d’effectuer cette opération par vous-même, vous devez examiner attentivement vos options. Il est préférable de faire appel aux services d’un professionnel expérimenté qui dispose des instruments nécessaires.

Lire la suite ...
1 2
Page 2 of 2